Une traversée de l’Amérique du sud en moins de 60 jours

Les chocolats de Noël à peine digérés, le 1er janvier 2017, Axel Carion et Andréas Fabricius vont tenter d’établir le record du monde de vitesse de la traversée à vélo du continent sud américain. 11 000 kilomètres, 80.000 mètres de montée, 5 pays : et tout ça en moins de 58 jours soit 200 kilomètres à parcourir chaque jour. L’objectif de nos deux cyclistes nous en donnerait mal aux jambes ! Ils vont devoir rallier Carthagène, en Colombie à Ushuaïa en Argentine.

Au programme : la mythique Cordillères des Andes en Colombie et en Equateur, les déserts du Pérou et de l’Atacama au Chili, l’altiplano, la pampa et la Patagonie de l’Argentine.

De Carthagène à Ushuaia : 11 000 kms et 86 000 m D+ !

Depuis le départ sur la côte caraïbe colombienne, l’itinéraire prévoit de traverser les Andes colombiennes et équatoriennes, la côte désertique péruvienne, le désert de l’Atacama chilien et la pampa argentine pour rejoindre l’arrivée en Terre de Feu sur la ville la plus australe du continent: Ushuaia.
Avec un dénivelé cumulé d’environ 86000 mètres sur l’ensemble du parcours, l’expédition sera un challenge quotidien. Les variations de température oscilleront de -5 à +40°C et l’altitude, de 0 jusqu’à 4400 mètres au dessus du niveau de la mer !

Des challengers aguerris

Agé de 33 ans, Andréas Fabricius est un passionné d’ultra distance, de course de fond (IronMan, marathon) et d’ultra cyclisme. Baroudeur, en quête permanente de nouveaux défis.
Il compte à son actif de nombreuses expériences en tant que multi finishers de nombreux IronMan (France, Suisse et Mexique). Il est notamment finisher du terrible Bjorkliden Arctic Mountain Marathon (BAMM).

A 31 ans, Axel Carion est un pratiquant multi sports: triathlon, trail et escalade. Voyageur dans l’âme avec une passion pour les expéditions à vélo en terres inconnues il compte de nombreuses expériences d’expéditions transcontinentales à vélo (Afrique du Nord, Europe, Amérique du sud).

Une expédition en autonomie totale…mais connectée !

Les aventuriers seront équipés d’une quinzaine de kilos de matériels chacun (tente, équipements, vélo compris !). L’expédition sera réalisée sans assistance motorisée, ils ne pourront compter que sur leurs cuisses et leur mental pour progresser. Avec des températures oscillant entre -5° et +40° Celsius, et une altitude qui variera du niveau de la mer jusqu’à plus de 4700 mètres, cette expédition ne manque pas d’audace.

L’équipe d’aventuriers sera équipée de balises GPS « dernier cri » qui permettront de suivre en « direct » leur progression. Le Vendée Globe, mais à vélo, avec un équipage réduit, à suivre sur le site de l’expédition BikingMan.com tout au long du record !

Crédit photo : BikingMan – Incadivide

 

Une expédition à but caritatif

Pour cette formidable expédition, Axel et Andréas sont ambassadeurs de l’ONG Pompiers Sans Frontières (PoSF), basée à Aix-en-Provence. Les aventuriers ont pour objectif (en plus de pédaler !) de lever 16.000 euros de fonds pour soutenir l’ONG française de solidarité internationale. 1 euro pour 1 kilomètre parcouru à vélo et le budget est presque bouclé !

PoSF intervient historiquement en Amérique du Sud depuis 1991. Cette campagne de récolte de dons permettra de soutenir une caserne de pompiers chilienne, qui manque cruellement de matériels, située à proximité de Santiago. (http://bikingman.com/fr/le-record/).

L’association humanitaire s’engage dans des missions à l’international pour aider les populations touchées par des catastrophes naturelles. De plus, Pompiers Sans Frontières forme des pompiers aux quatre coins du globe, pour prévenir d’éventuels dangers.


A propos de BikingMan

BikingMan est une organisation française qui conçoit des courses cyclistes uniques en terres inconnues aux 4 coins du globe. Elle soutient des projets sportifs « hors norme » et aide au financement d’actions terrain de solidarité. http://bikingman.com/fr/

A propos de Pompiers Sans Frontières

L’ONG française créée en 1991 par Serge Montesinos, est spécialisée dans l’aide au développement. Au total, ce sont près de quatre cent actions dans trente cinq pays qui ont été réalisées pour soutenir des populations et former des centaines de pompiers à travers le monde. https://pompiers-sans-frontieres.org/