De Cartagène à Ushuaia en moins de 50 jours

49 jours et 23 heures et 43 minutes pour rallier Carthagène – Colombie à Ushuaia en Argentine !
Axel Carion et Andréas Fabricius, deux athlètes spécialisés dans l’endurance, ont remporté leur défi d’aller établir le record du monde de la traversée de l’Amérique du Sud ! 10 685 kilomètres et 74 600 mètres de dénivelée après leur départ le 1er janvier 2017, ils sont parvenus à Ushuaia en Terre de Feu, avec une ultime journée de 417 kilomètres ! Ils établissent ainsi le record de la traversée la plus rapide du continent, loin devant les 58 jours du record précédent établi il y a 7 ans.

Un itinéraire semé d’embuches et de défis XXL

Les aventuriers ont choisi l’Amérique du Sud car c’est assurément le continent le plus ambitieux à traverser à vélo. Ils ont défié la cordillère des Andes colombienne et équatorienne avec ses jungles luxuriantes, ses températures caniculaires et sa topographie exigeante. Ils ont ensuite affronté 2400 kilomètres de désert péruvien et de vent de face pour traverser la région la plus aride du monde : l’Atacama au Chili. Point d’orgue de l’expédition, ils ont dû franchir 3 cols à 4800 mètres d’altitude pour parvenir en Argentine et affronter le légendaire vent de Patagonie.

 

15 kilos de matériels pour des conditions hors normes Tente, équipements, vélo y compris ! Les aventuriers ont transporté sur leur vélo de quoi affronter des variations de températures extrêmes (-5 à +45° Celsius) et des conditions d’humidité / sécheresse particulièrement délicates (de la jungle au désert). Ce matériel les a sauvés à plusieurs reprises notamment
lors de bivouacs obligatoires au cœur des déserts du Pérou et du Chili avec des tronçons de plus de 150 kilomètres sans ravitaillement. Ils ont également affronté les orages d’altitudes de l’Atacama chilien/bolivien, la haute altitude entre le Chili et l’Argentine et les orages de Patagonie avec des vents supérieurs à 60 km/h.

Pédaler pour la bonne cause

Axel et Andréas sont ambassadeurs de l’ONG Pompiers Sans Frontières (PoSF), basée à Aix-en-Provence. Ce défi a aidé à financer des tenues de protection contre le feu pour une caserne au Chili qui manquait  cruellement de matériels, notamment durant les récents incendies de grande ampleur qu’a subi le pays. Ce partenariat remonte aux liens particuliers établis par Axel avec les pompiers d’Amérique du Sud, lors  d’une précédente traversée à vélo, du continent en 2015, où il avait dormi près de 27 nuits dans différentes casernes.

BikingMan c’est aussi des courses à vélo de l’extrême

Axel et Andréas organisent également des courses cyclistes uniques en milieux engagés. Leur première  épreuve, l’IncaDivide, se déroulera en juillet 2017 en Equateur et au Pérou. Objectif ? Traverser la cordillère  des Andes équatorienne et péruvienne, sans étapes, avec une limite de 26 jours pour les athlètes. Pas  d’assistance, ils ne devront compter que sur eux mêmes pour gérer alimentation, repos, réparation sur les 3500 kilomètres du parcours qui compte pas moins de 6 cols à plus de 4000 mètres d’altitude. D’autres  courses « ultra » sont en préparation en Amérique du Sud, en Europe et en Asie…

A propos de BikingMan

BikingMan est une organisation française qui conçoit des courses cyclistes uniques en terres inconnues aux  4 coins du globe. Elle soutient des projets sportifs « hors norme » et aide au financement d’actions terrain  de solidarité.

http://bikingman.com/fr/