Omar Di Felice, back to the Artic

Omar Di Felice vient de réaliser une nouvelle performance hors du commun en parcourant près de 1300 km à travers les îles Lofoten en Norvège pour rejoindre le cap Nord au terme de 7 étapes.
Faisant preuve d’une incroyable résistance au froid et au vent, progressant tel un équilibriste sur des routes à la limite du praticable, il est parvenu pour la seconde fois aux portes de l’Arctique dans une ambiance surréelle, avec pour seul guide, la lueur des phares de son véhicule d’assistance.

J’ai l’impression d’être plongé dans un rêve. Le silence de l’Arctique, le vent glacial assourdissant dans les oreilles, le soleil qui se lève, caresse l’horizon puis disparaît quelques heures plus tard. Si c’est bien un rêve, ne me réveillez pas.

Omar Di Felice est un habitué de ce genre d’aventure hors normes. On se souviendra qu’en 2014, déjà, il avait atteint le Cap Nord en plein hiver. En 2015, bravant des conditions météos déplorables, il était parvenu à rallier Rome depuis Paris au terme d’un éprouvant raid solitaire de 1600 km passant notamment par le col du Lautaret.

Personnage attachant et particulièrement volubile, Omar Di Felice peut être fier d’avoir amené son beau maillot de champion d’Italie d’ultra-cyclisme là où toute route s’arrête.

FB_IMG_1453461941782