Raid Provence Extrême : Ralph Diseviscourt et Omar Di Felice seuls au monde

Le rideau est tombé sur la 9e édition du Raid Provence Extrême. Une édition marquée par la domination sans partage du luxembrourgeois Ralph Diseviscourt et de l’italien Omar Di Felice. A défaut d’un mano à mano épique comme l’an dernier, ces 2 grands messieurs de l’ultracyclisme européen ont parfaitement maîtrisé leur sujet pour s’imposer, l’un dans la catégorie Ultra (avec assistance), l’autre dans celle des grands randonneurs (sans assistance).

Vainqueur en Ultra en 20h58′ au terme des 585 km d’un parcours toujours aussi somptueux depuis les pentes du Ventoux aux gorges du Verdon en passant par la montagne de Lure et le Luberon, Ralph Diseviscourt n’a laissé aucun espoir à la concurrence. Il relègue le second, Thomas Bécarud, dont il faut néanmoins souligner l’excellent comportement, à près de 3h30′. Le lyonnais Laurent Moulineau complétant le podium en 26h01′.

Qui peut arrêter Ralph Diseviscourt quand il est lancé tel un avion de chasse ?

Qui peut arrêter Ralph Diseviscourt quand il est lancé tel un avion de chasse ?

Si l’an dernier, la canicule qui s’était abattue sur la Provence avait éprouvé de nombreux organismes, cette année, le froid et le vent sont venus compliquer la tâche des valeureux concurrents présents pour cette 9e édition d’une épreuve qui chaque année tient ses promesses en couronnant de grands noms de l’ultracyclisme. En inscrivant son nom au palmarès du Raid Provence Extrême, Ralph Diseviscourt vient ainsi compléter une belle liste de spécialistes de l’ultracyclisme.

Second en 2014 après une lutte acharnée avec l’italien Omar Di Felice, Ralph Diseviscourt était doublement motivé pour prendre sa revanche sur le sort. En effet, en 2014, sans une chute dans la descente de la Lure après avoir percuté un animal, l’issue de l’épreuve aurait peut être était tout autre. En outre, il avait au fond de lui une force décuplée par la volonté de ramener à sa petite Camille, hospitalisée au moment du départ, le trophée qu’elle attendait. Mission doublement accomplie et de quelle manière !

L’autre héro de ce Raid Provence Extrême est l’italien Omar Di Felice. Jamais à court d’idée pour envisager les défis les plus fous, il s’était donné comme objectif de participer cette année dans la catégorie « Grands Randonneurs » sans assistance. Parti comme une fusée dès les pentes du Ventoux pour un très long contre la montre, il n’a jamais faibli, trouvant même le temps de poster régulièrement des messages sur sa page Facebook ! On retiendra que Ralph Diseviscourt, parti 2 heurs après dans la catégorie Ultra ne le rattrapera qu’à Noyers sur Jabron, soit au km 390. Il sera le seul à le faire… Au final, Omar Di Felice termine largement en tête dans la catégorie des grands randonneurs et se classe donc second toutes catégories confondues.

Omar Di Felice s'envole dès les premières pentes du Ventoux

Omar Di Felice s’envole dès les premières pentes du Ventoux

Les performances réalisées par ces 2 extra-terrestres ne doivent pas pour autant occulter celles des 12 autres finishers d’une épreuve qui reste malheureusement confidentielle en terme de participation. Saluons donc comme il se doit le courage et la détermination dont ont su faire preuve Cyril Genel, Thomas Dupin, Thomas Becarud, Laurent Moulineau, Matteo Repetto, Jean Marie Hyenne, Stevan Mrksic, Gilles Defrance, Eric Delon, Gael Montvignier,
Alain Lavoine et Philippe Chassagne.

Photo de famille des finishers du RPE 2015

Photo de famille des finishers du RPE 2015

N’oublions pas non plus l’équipe d’organisation sous la direction de Patrick François et espérons qu’en 2016, les routes de la Provence seront encore le théâtre de telles aventures…

Retrouvez l’album photos du RPE 2015 : http://cyclosport.info/le-raid-provence-extreme-15-16-mai-2015/

Un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.