Une tentative de record pas comme les autres

En 2012, Haki Doku devenait le premier athlète albanais à participer aux Jeux paralympiques de Londres. La concrétisation d’un rêve, son rêve d’être au départ de la course de handbike après être devenu paraplégique suite à accident du travail en Italie.

Le 29 août, à l’ouverture des Jeux, Haki portait avec l’émotion que l’on imagine le drapeau albanais que lui avait remis deux jours plus tôt par le Président Bujar Nishani en personne.

« Mon handicap n’est pas une catastrophe »

Lorsque son accident est survenu, il avait 27 ans. Sportif convaincu, son handicap ne le détournera pas pour autant de sa passion pour le sport, soutenu en cela par sa famille et ses amis. Mais participer à des compétitions de handbike exige toutefois des investissements importants que lui seul n’aurait pu financer sans le soutien que lui a apporté l’association Integra Onlus de Lecce. Cette association a notamment financé l’achat d’un handbike ultra-léger permettant à Haki de concourir dans dans les épreuves de qualification pour Londres, mais aussi pour l’aider à trouver des sponsors capables de financer ses déplacements dans le monde.

Mais le plus gros problème à surmonter a été d’ordre politique. En effet, l’Albanie, n’étant pas enregistrée auprès du Comité d’organisation des Jeux paralympiques, quand bien même il obtiendrait sa qualification pour Londres, Haki risquait de ne pas pouvoir y participer. Finalement, les choses se sont arrangées et Haki Doku a donc pu s’aligner au départ de l’épreuve de handbike. Si le résultat ne fut pas à la hauteur de ses attentes, il garde de cette participation un souvenir unique avec le sentiment et la fierté d’avoir été traité comme un athlète « normal ».

Son objectif est désormais d’être présent à Rio en 2016 et s’y prépare depuis des mois.

Mais le 16 mai prochain, un autre défi l’attend. Avec le fauteuil qu’il utilise tous les jours, Haki Doku va tenter de battre le record du monde sur piste des 12 heures avec comme objectif de parcourir 106 km, soit 265 tours de piste de 400 mètres à Milan. Pour son dernier tour, Haki sera accompagné par Guido Severgnini, un enfant de 6 ans atteint d’un handicap physique qui marchera à ses côté avec l’aide de son déambulateur. L’objectif de cette opération caritative « Record for all » aura pour objectif de démontrer qu’à force de volonté, rien ne peut empêcher de repousser ses propres limites. De nombreuses personnalités du sport sont attendus tout au long de cette tentative.

Plus d’infos sur le site internet : https://recordforall.wordpress.com/2015/03/22/record-for-all/

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.