Ventoux – Alpes d’Huez en une seule étape : l’hommage à Pantani made in cyclosportissimo

Le 14 mai prochain, une dizaine de représentants de la Team Cyclosportissimo vont rendre hommage à leur façon à Marco Pantani en réalisant 2 ascensions mythiques en 1 seule étape : le Mont Ventoux et l’Alpe d’Huez.

300 km et plus de 6000 m de dénivelé positif les attendent pour rallier Orange au sommet de l’Alpe d’Huez via le Ventoux. Un parcours exceptionnel qui emprunte également les routes du Diois, du Trièves et du Valbonnais.

etape_des_2_mythes

Un raid à la mémoire de Marco Pantani

12832299_443382139119709_398445141986502304_nCe défi est une manière originale « made in cyclosportissimo » de saluer la mémoire de Marco Pantani, seul coureur dans l’histoire du Tour de France à s’être imposé à la fois au Ventoux (TDF 2000) et à l’Alpe d’Huez (TDF 95 et 97).

En 2000, sa victoire au sommet du Géant de Provence fut acquise face à Lance Amstrong. Une victoire au goût amer. Ce jour là, Lance Armstrong, qui avait lâché tout le monde dans l’ascension mythique du Mont Ventoux, voit revenir puis partir Marco Pantani. L’Italien semble s’envoler vers l’une de ces victoires qui vous font entrer dans la légende. Mais à trois kilomètres de l’arrivée, Lance Armstrong se réveille, et en quelques centaines de mètres, réussit l’impensable. Il revient sur Marco Pantani et mène le duo jusqu’à l’arrivée, où il s’efface de manière ostentatoire devant son adversaire, comme pour lui dire, « je fais de toi ce que je veux« . Une humiliation pour Marco Pantani, qui ne digérera jamais ce geste.

En 1997, le cyclisme n’a pas encore connu l’affaire Festina. C’est aussi l’époque, sans oreillette, sans casque, et celle des coureurs à « l’instinct », dont l’archétype était Marco Pantani. C’est justement lui, « le pirate » qui fut un grand animateur de ce tour 1997. L’italien revenait de nul part après un an au repos forcé suite à un accident sur Milan-Torino en 1995 dont il se relèvera avec fracture ouverte tibia-péroné.

Dès le premier lacet du col, le « pirate » répond à une attaque de Cédric Vasseur. Il lance ce genre d’attaque dont manque le cyclisme aujourd’hui, une attaque de pur puncheur. Il fait exploser le peloton, et seuls 3 coureurs peuvent suivre le rythme infernal imposé par le grimpeur italien : Virenque, Riis et le maillot jaune Ullrich.

Pantani mène le train et relance sans cesse en danseuse; ses adversaires ne peuvent que subir les attaques et craquent les uns après les autres laissant filer Marco Pantani vers la victoire. Mais ce jour là, Marco Pantani frappe un grand coup en établissant un nouveau record de l’ascension de l’Alpe d’Huez en 36’55.

L’histoire de Marco Pantani est celle d’un écorché vif autant encensé par la presse sportive que démoli par la presse à scandale. L’ombre de la mafia plane également au-dessus de son exclusion la veille de l’arrivée d’un Giro 99 qu’il avait dominé de la tête et des épaules.

Devenu le « mouton noir » du cyclisme, doutant de lui-même et vivant très mal la réussite de Lance Armstrong, en qui il vouait un profond désamour, Marco Pantani s’est peu à peu plongé dans la solitude et la drogue qui ont eu raison de son mental de vainqueur.

Nul doute que tout au long de ce périple, l’ombre du pirate planera sur les routes empruntées par la Team Cyclosportissimo pour ce nouveau challenge hors du commun.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :