L’Etape des 2 Mythes : un raid mythique !

Les 14 membres de l’association Cyclosportissimo ont assurément vécu une journée mythique ce samedi 14 mai 2016 à l’occasion d’un raid improbable intitulé à juste titre « L’Etape des 2 Mythes ».

Partis de Orange au petit jour, leur périple s’est achevé au coeur de la nuit au sommet de l’Alpe d’huez, quelques 310 km plus loin. Né sur une idée lancée par Jean-Luc Lacoste, ce raid consistait à relever le défi de réaliser dans une même étape l’ascension du Mont Ventoux et celle de l’Alpe d’huez. Un challenge hors norme comme les membres de la Team Cyclosportissimo savent les apprécier !

IMG_20160514_050518
Orange, 5 h du matin, l’heure du départ a sonné ! De gauche à droite : Michel Villeneuve, Philippe Dovergne, Jacques Barge, Jean-Luc Lacoste, Serge Carme, Claire Carme, Jonathan Farge, Laurent Moulineau. Absent(e)s sur la photo : Patrick Gilles (prend la photo !), Isabelle et Hervé Buisson, Marc Delage (partis de Bédoin).

Parmi les participants, 2 féminines, Isabelle et Claire ont suscité l’admiration de tous par leur détermination et leur courage pour ne rien lâcher. Littéralement portées par les encouragements de leurs anges gardiens dans une ascension surréaliste de l’Alpe d’Huez, elles sont parvenues à atteindre le sommet au terme d’un incroyable périple rendu particulièrement éprouvant par un vent constamment défavorable. Mais il en fallait bien plus pour mettre à mal le moral de guerrier et de guerrière dont chacun a fait preuve.

Le passage au sommet du Ventoux s’effectua dans des conditions quasi apocalyptiques  comme seul le Géant de Provence est capable d’en réserver l’exclusivité aux aventuriers qui se hasardent sur ses pentes dégarnies lorsque le Mistral se fâche. Brouillard, fin crachin, bourrasques à vous coucher par terre et tout juste un peu plus de 0° au thermomètre : le décor était planté mais les acteurs se montrèrent à la hauteur de l’événement.

20160514_083856
Pas vraiment le temps pour s’éterniser au sommet du Ventoux…

Fort heureusement, au fur et à mesure de la descente sur Malaucène, le soleil daigna refaire rapidement son apparition et avec lui, le mercure se mit à grimper. Seul le vent du nord particulièrement coriace fit preuve de résistance, bien décidé à accompagner la vaillante Team Cyclosportissimo tout au long de son périple.

Après un moment de répit le long de la vallée de l’Eygue, Rémuzat marquait l’entrée dans le Diois, passage obligé pour rejoindre la vallée de la Drôme et s’attaquer ensuite au col de Menée. Au fur et à mesure que le sommet de ce col permettant de rejoindre le Trièves se rapprochait, le ciel se montrait de plus en plus menaçant. Mais finalement, seul Pascal Bride, parti dans un long contre la montre solitaire quelques heures après le reste de la troupe, eut droit à un sévère déluge.

20160514_161750
Ravitaillement au col de Menée

A la sortie du Trièves, place à la traversée du Valbonnais annonçant la route interminable vers le col d’Ornon. Plus de 250 km avait déjà été effectués et le cap des 5000 m de dénivelé positif bien entamé… Le pied de l’Alpe d’Huez semblait encore bien loin tant le vent et la fraîcheur des températures rendaient la progression difficile. L’avant garde de la Team parvint à passer au sommet du col d’Ornon avant la tombée de la nuit sous une bruine fine à la limite de la neige.

Restait alors le plat de résistance, le morceau de bravoure d’une journée déjà riche en émotions : l’ascension de l’Alpe d’Huez, de nuit, avec 300 kilomètres dans les jambes… Pour corser le tout, si le vent avait enfin cessé, la pluie prenait le relais. Mais qu’importe, chacun était bien décidé à venir à bout de ce second mythe, à commencer par Claire et Isabelle, littéralement portées tout le long de cette fameuse montée aux 21 virages par les encouragements de leurs anges gardiens respectifs : Serge et Hervé. Une ambiance surréaliste s’installait, un scénario totalement improbable se déroulait sur les pentes conduisant jusqu’à la délivrance, 14 kilomètres plus haut. Les chants de Hervé raisonnaient dans cette montagne habituée aux clameurs d’un public survolté au passage des coureurs du Tour de France. Mais en ce samedi 14 mai à près de 23 heures, point de public survolté, mais 2 authentiques héroïnes écrivaient une page peu ordinaire de la longue histoire de la montée de l’Alpe d’Huez. Quelques virages plus bas, Pascal, qui lui aussi en finissait après son raid solitaire,assistait à ce spectacle improbable non sans bénéficier des encouragements de Hervé et de Serge qui apercevaient la lueur de son éclairage.

Quelle aventure… Quelle folle journée, comme seul le vélo sait en offrir, s’achevait ainsi au cœur de la nuit à plus de 1800 m d’altitude au sommet du second mythe d’un raid en passe de devenir lui-même mythique.

13235666_1062687390457632_1045473062225377189_o
Ils, et surtout ELLES, l’ont fait !

Participants :

  • Isabelle et Hervé Buisson
  • Claire et Serge Carme
  • Jean-Luc Lacoste
  • Jonathan Farge
  • Marc Delage
  • Patrick Gilles
  • Jacques Barge
  • Philippe Dovergne
  • Michel Villeneuve
  • Laurent Moulineau
  • Pascal Bride (parti après le reste du groupe)

Assistance :

  • Cathy Lacoste
  • Nam Buisson
  • Vanessa Bride

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :