Régis part à l’assaut des Vosges !

Il a tout juste 40 ans et ce sera son numéro de dossard sur la prochaine Gravelsass, une traversée du massif Vosgien du nord au sud qui aura lieu du 21 au 24 mai 2021.

Né à Mulhouse, Régis, alias Charlie Labélo sur Facebook, a grandi à Aspach le Haut (à 5km de la ligne d’arrivée de la Traversée). Kidnappé par celle qui deviendra sa femme il aura passé quelques années à Morschwiller le Bas dans la périphérie de Mulhouse et en 2014 il emménage à NIFFER.

Le vélo, c’est depuis l’âge de 13 ans. Compétiteurs FFC puis cyclosportif à 25 ans, il découvre par hasard l’ultradistance en 2017. Il s’était toujours refusé au VTT et au cyclocross car il semble détester laver son vélo!

En 2020, Régis saute sur une superbe occasion d’un vélo de cyclocross avec pour objectif d’ajouter les cols muletiers à sa longue liste de cols routiers… Et la magie du gravel a opéré.

Le côté aventure/nature encore plus fort qu’en vélo de route. Il a toujours aimé se balader dans les champs, les forêts plus jeune et il retrouve ces sensations.

Son meilleur souvenir… Une sortie ascension du Grand Ballon avec 2 copains du VC Soutlzia, le Grand Ballon il le connait par cœur et pourtant ce jour là en empruntant un chemin différant (gravel bien sûr) il a découvert cette (sa) montagne autrement.

En 2018, alors qu’il vient de rejoindre le Team Cyclosportissimo, Régis réalise sa première diagonale entre Strasbourg et Perpignan. Une aventure qui confirme son attrait pour les longues distances.

dav

Son bike un Specialized Crux, un vélo de cyclocross très performant qu’il a équipé avec un pneu de 42 à l’avant et 38 à l’arrière (il aime son confort!). Niveau transmission un pédalier monoplateau de 38 et une cassette 11-40. Sans être aussi passe partout qu’un VTT il ne lui a jamais fait défaut là où passe un 4×4 ! Son matos bikepacking, une sacoche de selle Ortlieb qu’il complète avec des sacoches de cadre et guidon en fonction des besoins. Habitué, il veille à bien répartir le poids pour garder un ensemble homogène. Sans oublié bien sûr tout l’assortiment de lumière avant et arrière.

Son premier ultra : le TriRhéna 1000 mais aussi le 1000 du Sud pour le côté dépaysant.

Son plus beau terrain de jeux est la Forêt Noire, pas encore exploré version gravel mais c’est déjà tellement beau côté route.

Son mot pour la fin… Faites vous plaisir !

Source : page Facebook de la Gravelsass

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.